Mouvement contre la police : un bilan provisoire des inculpations à Nantes

Pour la manif du 1er novembre

  • 21 arrestations (une dizaine avant le rassemblement)
  • 9 personnes écopent d’un rappel à la loi pour « port d’arme » (des couteaux de picnic). 1 autre passera en procès en avril pour les même faits.
  • 9 personnes sont inculpées pour “outrage”, “violences sur agents” ou “dégradations”.

Pour l’action à la gendarmerie de Sautron

Alors que l’instruction se poursuit, 5 personnes arrêtées le jour de l’action sont d’ores et déjà mises en examen pour “dégradation aggravée en réunion”, “refus de signalétique” et “violence en réunion sans ITT”. Dans l’attente du procès, elles sont soumises à un contrôle judiciaire strict : assignations à résidence, interdiction de Loire-Atlantique. Pour plus d’infos, lire le communiqué des participant-e-s : https://nantes.indymedia.org/articles/30636

Pour la manif du 22 novembre

  • 20 arrestations (dont 9 avant le rassemblement)
  • 11 personnes passeront en procès très bientôt (dès début décembre). Une bonne partie de ces jugements porteront sur la seule accusation de “port d’arme” (opinel, masque à gaz de protection,…).
  • D’autres personnes passeront pour “participation à un attroupement armé”, ou bien “outrage”.
  • 3 personnes ont été présentées devant les juges lundi en comparution immédiate (toutes pour attroupement, l’une avec un fait aggravant car “visage dissimulé”, une autre pour dégradations). Une femme qui était jugée en comparution immédiate a été incarcérée directement après son procès.

En résumé, des procès en cascade dès début décembre, et ce au moins jusqu’à avril. On vous tient au courant.

Crève le terrorisme d’État ! Ne relâchons pas la pression !

Sources : Legal Team ZAD, Indymedia Nantes

Photo : rassemblement du 22/11 devant le tribunal de Nantes

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.