Un nouveau mort, à Carquefou, dans la prison nouvelle génération de Nantes


Il avait 33 ans. Les matons eux mêmes le disent, ils ne comptent plus le nombre de suicides !
Un appel du Genepi de Nantes pour réagir :


La prison a encore tué.

Un homme s’est donné la mort hier à la nouvelle maison d’arrêt de Nantes Carquefou. Nos pensées sont pour lui, ses proches, et nous rappelons notre soutien indéfectibles à toutes les personnes détenues et leur familles.

Depuis son ouverture en 2012, neuf personnes ont fait le choix de la mort dans cet établissement.

Même si les mots nous manquent pour dénoncer la réalité de cette peine de mort qui ne dit pas son nom, nous ne cesserons de faire usage de notre devoir de témoignage. De l’intérieur comme de l’extérieur les voix doivent s’élever.

Nous proposons à toutes les personnes qui le souhaitent un rendez vous, aujourd’hui jeudi 29 janvier des 18h30 , à l’étage du bar Monsieur Machin (5 rue Saint Léonard) pour réagir ensemble face à ce nouvel acte de désespoir.


Le cri de désespoir d’un père dont le fils est également mort en détention ( le récit et la pétition pour exiger que la lumière soit faite sur le décès) :

http://www.maveritesur.com/…/mon-fils-est-mort-en…/957

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.