Quand les socialistes français arment les dictateurs

Les crapules au pouvoir se félicitent depuis plusieurs jours dans tous les médias de vendre leur industrie de mort au général autocrate égyptien al-Sissi. Hollande, fou de joie de refourguer enfin les bombardiers de son ami Dassault à une dictature, sue de joie devant les caméras, et s’imagine exporter les mêmes engins de mort en Inde, au Qatar et même en Grèce !

N’oublions pas que ce contrat juteux se fait sur le sang des peuples. Celui des peuples qui subiront l’utilisation des armes que la France vend aux pires régimes mais aussi celui des peuples victimes du joug des tyrans «amis» de la France.

Dernièrement, le Général al-Sissi a fait assassiner une manifestante socialiste au Caire. Le 24 janvier, Shaimaa al-Sabbagh, 34 ans, jeune mère, était tuée par la police égyptienne, en toute impunité.

Comme toujours, les dirigeants français n’ont rien dit.

Comme toujours, les dirigeants français préfèrent exporter la mort pour les profits de leurs amis marchands d’armes.

Comme toujours, les dirigeants français préfèrent armer les tyrans.

Ce pouvoir est à détruire !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.