Police et journalistes : réconciliation sur l’oreiller

Alors même que la police a tiré, matraqué et molesté plusieurs journalistes lors de la manifestation, Ouest France s’empresse d’offrir une tribune avec photo pour le syndicat policier d’extrême droite Alliance. Il s’agit de réhabiliter l’image de la police qui aurait pu être ternie samedi.

Le secrétaire du syndicat peut ainsi étaler généreusement mensonges, calomnies et contre-vérités pour justifier les innombrables exactions policières. Le tout sans aucun contre-champ donné aux manifestants. Le débat est clos.


La bisbille aura été de courte durée, retour en lune de miel.


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.