Solidarité avec la Noé Verte : retour sur le procès de ce 29 octobre

[Photo : Val K]

Du monde, devant le tribunal de Nantes ce matin pour soutenir la nouvelle maison occupée sur la ZAD, qui servira de conserverie et de lieu de vie. Un barnum qui servait boissons et produits fraîchement fabriqués à la Noé Verte était installé en bord de Loire.

Beaucoup de flics aussi, devant et dans le tribunal. Il y avait des casques, des boucliers et des matraques dans la salle des pas perdus. En supplément, les soutiens de la Noé Verte avaient – c’est une première – droit à une palpation par la police en plus du contrôle et du portique de sécurité, le tout sous l’œil attentif de la DGSI.

L’avocat de Vinci a bien résumé la situation lors du procès : “L’objectif est de mettre en péril un projet déclaré d’utilité publique, d’y installer un foyer de contestation”, alors qu’il réclamait l’expulsion immédiate de la maison/conserverie.

Délibéré le 3 décembre, en pleine COP 21.


http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-nddl-delibere-le-3-decembre-pour-la-maison-occupee-dans-la-zad_loc-2857111_actu.Htm

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.