Rennes : carnaval et justice de classe

Samedi 6 février, un carnaval contre l’aéroport prend la rue. Après un banquet festif, un millier de personnes et de superbes chars défilent. Les rues reprennent des couleurs, mais la suite est moins réjouissante : la police canarde le cortège de grenades lacrymogènes et de balles en caoutchouc. Les flics ont du oublier la véritable origine du carnaval : un charivari aussi festif que moqueur qui s’en prend aux puissants et sème un joyeux désordre.

Coupée en plusieurs morceaux, la manif est pourchassée par la police, qui tire et gaze à tout va, y compris les badauds dans les rues commerçantes. Quelques manifestants qui tentent de sauver un char du carnaval sont attaqués par la police.

  • Une vidéo montre les flics s’acharner sur la marionnette en papier mâché, avant d’arrêter violemment un homme, puis de menacer une commerçante qui leur demandait d’arrêter de frapper. https://www.youtube.com/watch?v=sjoo5rpJu8g

En définitive, trois personnes sont passées en comparution immédiates lundi 8 janvier au tribunal de Rennes. Les peines, écrasantes, sont dans la droite ligne de celles distribuées après le 22 février 2014 à Nantes, ou de la répression délirante qui s’abat sur le mouvement anti-aéroport depuis janvier. Les trois manifestants jugés écopent de longues peines de prison ferme, avec mandat de dépôt. Elles dorment donc en taule le soir même.

Leur répression n’arrêtera pas nos rébellions.

Soyons nombreuses et nombreux à montrer notre force, et notre solidarité, le 20 février à Nantes et le 27 février à Notre-Dame-des-Landes !


Source : http://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-prison-ferme-pour-trois-manifestants-anti-aeroport-4025057/

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don