Faisons tomber le gouvernement !


Un peu d’huile sur le feu


On étouffe ! La situation est irrespirable depuis trop longtemps. Heureusement, enfin, le pays a la fièvre : partout ça s’agite, ça résiste, ça se réveille !

Au-delà des dernières lois du Parti Socialiste, voici de solides raisons de se révolter :


Le 24 et le 31 mars, grandes journées de lutte !
Le mouvement monte en puissance, débordons !


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.