La gendarmerie tente de briser la solidarité


Depuis des années, la Legal Team aide celles et ceux qui subissent la répression judiciaire, dans le cadre des luttes locales.
La gendarmerie tente à présent de mettre des coups de pression aux membres de la Team, pour briser les dynamiques de solidarité. Un appel à soutien est lancé, devant la gendarmerie de Couëron, les 16 et 28 janvier.


“Appel à rassemblement lundi 16 janvier à 17h et samedi 28 janvier à 10h devant la gendarmerie de Couëron

Trois personnes sont convoquées pour être auditionnées par la gendarmerie de Couëron. Elles sont mises en cause dans le cadre d’une instruction ouverte pour « Appel à souscription publique tendant à l’indemnisation d’une condamnation pécuniaire ». En clair, on les accuse d’avoir fait des appels à dons pour soutenir des personnes condamnées à verser des amendes, frais de justice et dommages et intérêts.

Cette procédure vise la solidarité qui s’est notamment exercée dans le cadre de la lutte contre l’aéroport et du mouvement contre la loi travail. Plus largement, elle s’inscrit dans une logique qui vise à briser nos outils d’organisation, d’auto-défense et de solidarité dans les luttes (condamnations pour port de bouclier en manif, procédures contre des personnes des équipes médic, criminalisation de l’aide aux migrant.e.s, répression de caisses de soutiens et mutuelles de fraudeur.euse.s …).

Ne laissons pas la justice casser nos solidarités, soutenons les personnes convoquées !

Soyons nombreu.se.s lundi 16 janvier à 17h et samedi 28 janvier à 10h devant le commissariat de Couëron.

Les ami.e.s de la Legal Team”

https://nantes.indymedia.org/articles/36652

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.