Pour l’introduction du verbe “tarnaquer” dans le dictionnaire de l’Académie Française


Un haut fonctionnaire du ministère de l’intérieur nous a fait parvenir cette pétition exigeant l’introduction du verbe «tarnaquer» dans les dictionnaires. Nous la partageons avec plaisir N’hésitez pas à la signer et la faire circuler.


«En tant que haut fonctionnaire relevant du Ministère de l’intérieur qui vient de constater une évidente lacune dans notre langue, j’entends obtenir de l’Académie française l’introduction du verbe “tarnaquer” dans son dictionnaire. Plus vous serez nombreux.ses à me soutenir dans ce projet, plus seront grandes les chances de le faire aboutir. Il s’agit de donner à la langue française un instrument conceptuel propre à désigner une forme singulière d’action de l’État qui s’est progressivement imposée en France à compter des années 2000.

J’espère sincèrement que la définition du verbe “tarnaquer” que je vous propose ci-dessous est bien en mesure de résumer adéquatement ce que sont les pratiques étatiques en question.
Si vous en êtes convaincu.e.s, merci pour votre soutien.

Cole Niklein»


Déf. :

  • Tarnaquer (v. transitif) :
    Pour un pouvoir institué, imputer sans preuve un crime de terrorisme à quelqu’un ou à un groupe de personnes.
    Par ext. : 1. Traiter un acte ordinaire de militantisme comme une pratique délinquante ou délictuelle. 2. Journalisme : reprendre sans vérification des accusations abusives de terrorisme proférées par un pouvoir institué.
  • Se tarnaquer (v. réfléchi) :
    Se dire coupable de terrorisme, s’accuser de sabotage ou de dégradations en lien avec une entreprise terroriste (peu usité).
  • Etymol. et hist. :
    Du nom du village français Tarnac situé dans le département de Corrèze. Tarnac a accueilli dans les années 2000-2020 une communauté pacifique de militant.e.s décrits comme altermondialistes. Durant dix années, ces derniers.ères ont été accusé.e.s à tort par les pouvoirs politique, judiciaire et médiatique français de s’être livré à des actes de sabotages qualifiés de terroristes, charge définitivement abandonnée par la justice en janvier 2017. V. tarnaque (n. f.), tarnacage (n. m.), tarnaquisation (n. f.)

Pétition en faveur du verbe TARNAQUER.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don