Examens reportés : Zbeul général


Moment historique dans le mouvement étudiant


Alors que la présidence de l’université de Nantes comptait imposer aux étudiants des examens à coups de matraque et de lacrymogène, les épreuves ont été bordélisées de l’intérieur ! La grande majorité des étudiants qui devaient composer cet après-midi ont refusé de s’asseoir en criant des slogans : “grève générale”. Les dizaines de gendarmes encerclant la salle réquisitionnée pour les partiels n’ont rien pu faire : les épreuves sont reportées !

Pas d’examens tant que la loi ORE n’est pas retirée !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.