Nantes : la police gaze les lycéens

Ce matin, les lycéens de Guist’hau à Nantes se mobilisaient contre la réforme du Bac. Le proviseur a appelé la police pour casser le mouvement. Les forces de l’ordre sont intervenues comme d’habitude : violemment. On peut féliciter le proviseur de ce lycée, d’avoir envoyé des adultes armés contre des adolescents. Coups de matraque et lacrymogènes pour empêcher un blocus. Un enseignant aurait aussi reçu des coups.

Les épreuves «E3C» de ce matin ont finalement été annulées. D’autres lycées de l’agglomération étaient aussi mobilisés ce jeudi.

Ce gouvernement ne règne que par la force, et il ne comprend que la force.


Images : La petite boussole, Caroline Tréman, ThimGui

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.