La police déteste tout le monde : la fête sous les lacrymos cette nuit à Paris


Tirs de lacrymo, LBD, grenades de désencerclement, charges, matraques… C’était hier en plein Paris. Une fête réprimée dans les beaux quartiers de la capitale.


Images : Théo, Vécu, Charles Baudry

Aux Invalides, une fête baptisée «Projet X» a été noyée sous les gaz. Une foule de fêtards, la plupart très jeunes, a subi les assauts de la police. Des gros mouvements de foule, de la panique, des affrontements, le tout à proximité de la Seine. Une stratégie tension et de la terreur désormais habituelle en France. Plusieurs personnes ont été arrêtées ou blessées.

Après avoir gazé les infirmières, les pompiers, les étudiants, les Gilets Jaunes, les enseignants, la fête de la musique, on se demande qui n’a pas été réprimé par la police dans ce pays.


La police déteste tout le monde


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.