Saint-Nazaire : déluge de grenades lacrymo, un lycéen blessé


Pour la troisième journée consécutive, les lycéens et lycéennes de Saint-Nazaire protestent contre la gestion autoritaire et désastreuse du confinement par le gouvernement.


Ce matin, à nouveau, forte répression policière. Les forces de l’ordre ont tiré de très importantes salves de grenades lacrymogènes sur les jeunes.

Au moins un lycéen mineur a été durement blessé à la poitrine par le tir tendu d’une munition. Il a été exfiltré par les pompiers.

La manifestation est toujours en cours à 12H30.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.