đź”´ RÉGIME DE L’INVERSION

➡️ Il y a quatre jours, nous apprenions que les policiers poursuivis pour avoir violĂ© ThĂ©o L. Ă  coups de matraque mĂ©tallique, Ă  Aulnay-sous-Bois en fĂ©vrier 2017, ont Ă©tĂ© «entendus en conseil de discipline». En janvier 2021 donc. Pour ce viol barbare en rĂ©union, qui a causĂ© Ă  un jeune homme noir une mutilation gravissime Ă  tout jamais, et qui aurait pu le tuer, les agents risquent « un blâme » de la part de l’administration policière. La sanction la plus faible de la fonction publique, prĂ©cise-t-on. Sur le plan judiciaire, l’affaire n’a pas avancĂ© en 4 annĂ©es malgrĂ© une vidĂ©o et des Ă©lĂ©ments accablants.

➡️ Ce mardi, nous apprenons qu’un « juge des libertĂ©s et de la dĂ©tention » a dĂ©cidĂ© de maintenir en dĂ©tention un jeune chauffeur routier de 21 ans au casier judiciaire vierge parce qu’il aurait « participĂ© Ă  l’organisation » d’une fĂŞte pour le RĂ©veillon dans la campagne bretonne. En cellule, sans procès, en attendant que l’enquĂŞte avance, pour avoir peut-ĂŞtre contribuĂ© Ă  une soirĂ©e festive qui n’a, de l’aveu mĂŞme des autoritĂ©s sanitaires, pas provoquĂ© de contaminations supplĂ©mentaires. Pour justifier sa dĂ©cision, le juge a retenu le « risque de concertation frauduleuse », comme s’il s’agissait de grand banditisme. Le procureur a ajoutĂ© : « l’intĂ©rĂŞt du mis en examen est donc que l’enquĂŞte puisse avancer rapidement. » C’est le mĂŞme procureur qui est chargĂ© de l’affaire de la noyade de Steve Ă  Nantes lors d’une charge policière. Affaire qui n’avance pas depuis plus d’un an et demi.

La justice, la police, la classe politique, toutes les autoritĂ©s du RĂ©gime incarnent chaque jour l’inversion des valeurs. Un RĂ©gime oĂą il est plus grave de passer de la musique que de violer. Un RĂ©gime pareil court Ă  sa perte.