Cynisme et capitalisme du désastre

C’est amusant, ces deux comptes Twitter qui s’alarment du rapport du GIEC portent le même nom que le Président d’une grande puissance mondiale qui envoie des grenades contre les ZAD, charge les manifestations écologistes et fait des cadeaux aux industriels pollueurs, et qu’une ministre de l’écologie qui a cédé au lobby des chasseurs et à l’agro-industrie, tout en sabotant la Convention Citoyenne pour le Climat.

Quand les principaux artisans du désastre mettent en scène la critique de la situation qu’ils ont eux-mêmes créé, les mots n’ont définitivement plus de sens. Les puissants du monde ont parfaitement pris acte de l’abîme vers laquelle nous fonçons, et ils accélèrent. Pire, ils frappent et enferment celles et ceux qui tentent de sauver ce qui reste.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.