Marseille : Zemmour chahuté jusqu’à son départ

Ce samedi matin, le poulain de Vincent Bolloré terminait “sa visite” de la cité phocéenne par une halte à la cathédrale de la Major en compagnie de Stéphane Ravier, président du groupe du Rassemblement National au conseil municipal de Marseille et du journaliste et écrivain d’extrême droite, José d’Arrigo.

Le pétainiste devait prendre son train du retour, en partance de Saint-Charles. Attendu par des dizaines d’antifascistes dans le hall de la gare, il finira sa tournée marseillaise comme elle avait commencé. Sous les slogans et les huées, et bloqués lui et son équipe pendant plusieurs minutes dans l’espace “grand voyageur” de la gare. C’est finalement exfiltré par une cohorte de flics que Zemmour, tête basse pourra finalement quitter la ville…


Bravo aux marseillais.es mobilisé.es ! Prochain rendez-vous à Paris le 5 décembre pour le match retour du classico antifasciste !


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.