Nice : une horde de policiers armés empêche une chanson pour la liberté et embarque la chanteuse


Arrêtée pour de la musique


La scène a eu lieu ce samedi à Nice. À l’issue de la manifestation contre le Pass une chanteuse, Chloé, s’apprêtait à chanter devant la gare. Elle n’a pas pu commencer : une armée de policiers, gazeuses, taser et LBD en main, est arrivée, a coupé le son, avant de gazer les personnes présentes et d’arrêter la chanteuse.

On peut difficilement faire plus symbolique, comme illustration de dictature. À la manœuvre on reconnaît la milice du maire de Nice, Christian Estrosi, vite épaulée par la police nationale.

La chanteuse est donc partie menottée dans une voiture de police, direction la garde à vue, pour avoir commencé quelques notes de musique. Elle est ressortie dans la nuit, avec une amende et une convocation au tribunal.

Après avoir écrasé la moindre mobilisation, le moindre geste de désobéissance, le régime veut étouffer la moindre chanson contestataire, le moindre chant, la moindre fête qui sort du cadre. L’obscurité est déjà là.


La vidéo complète de l’intervention : https://www.facebook.com/ChloeLaNoteExacte/videos/369154221368404

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.