Espagne : un matelot ukrainien saborde le yacht du PDG d’une agence militaire russe


“Poutine dégage, résistance et sabotage !”


La piraterie n’est jamais finie. À Majorque, dans les îles Baléares, un marin ukrainien a sabordé le yacht de son patron. Il a ouvert les vannes dans la salle des machines et les quartiers de l’équipage, coupé l’électricité et dit aux autres membres d’équipage d’abandonner le navire. Ce bateau haut de gamme, le «Lady Anastasia», mesure près de 50 mètres de long et a coûté 7 millions d’euros à Alexander Mijeev. Le propriétaire du navire en question est le PDG de l’agence militaire russe Rosoboronexport.

À elle seule, l’agence est responsable de 90% des exportations d’armement russe dans le monde. Rosoboronexport a notamment fourni des armes au régime théocratique d’Iran et au régime sanguinaire de Bachar al Assad. L’homme tirait donc sa fortune de cette industrie de mort. Une richesse construite sur le sang et les larmes.

Lors de son arrestation, le matelot a déclaré aux policiers : «mon boss est un criminel qui vend des armes qui tuent le peuple ukrainien». Il explique au procès : «j’ai vu une vidéo d’une attaque d’hélicoptère sur un immeuble à Kiev. Les armes utilisées sont produites par l’entreprise du propriétaire du yacht». Au tribunal, le prévenu assume pleinement son geste devant les magistrats : «je ne regrette rien. Je l’ai fait et si c’était à refaire, je le referai encore».

Il y a la guerre et ses logiques meurtrières. Les profits des complexes militaro-industriels. Et puis il y a ces actes de résistance. Un sabotage qui n’aura fait aucune victime, loin des esprits belliqueux et des délires militaristes des États impérialistes.


Source : https://www.majorcadailybulletin.com/news/local/2022/02/27/97865/ukrainian-unrepentant-for-trying-sink-russian-owned-yacht-mallorca.html

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.