Équateur : victoire de la grève générale


Après 18 jours d’affilée de grève et de combats de rue en Équateur, le Président avait fini par accepter de reprendre les négociations alors que les manifestations et blocages continuaient sur Quito. Hier les étudiant-es et les taxis ont rejoint la mobilisation


Il y a deux jours, le gouvernement décrétait l’état d’urgence dans quatre nouvelles provinces du pays. Un commissariat a été incendié, un militaire tué dans les affrontements.

Aujourd’hui, le gouvernement et les autochtones ont conclu un accord pour une baisse du prix des carburants, la réduction de l’extraction pétrolière et minière en Amazonie et la levée de l’état d’urgence. Quelques jours plus tôt, le pouvoir avait commencé à faire des concessions.

La victoire du mouvement social en Équateur prouve une fois encore que seule la lutte paie. Et que les gouvernants ne comprennent que le rapport de force.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.