Pendant ce temps en Espagne…


En Espagne comme en France, les prix du carburant explosent, le coût des denrées essentielles aussi.
Que se passe-t-il chez nos voisins ?


  • gratuité du train pendant 4 mois sur les trajets inférieurs à 300 kilomètres, notamment toutes les lignes régionales
  • baisse de 50% du prix des déplacements en métro, bus et tram
  • chèque de 200 € pour les travailleurs précaires, indépendants et chômeurs
  • nouvelle baisse de la TVA sur l’électricité – la seconde en moins d’un an – de 10% à 5%.
Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Pensez-y en France lorsque vous devez hypothéquer un organe pour prendre un billet de train sur un réseau vétuste, ou lorsque la facture d’électricité tombe. Apparemment, en France, il n’y a pas d’argent pour ce genre de plan d’urgence. Comment cela est-il financé en Espagne, où la droite est majoritaire au Parlement ?

Par une taxe exceptionnelle sur les bénéfices des grandes entreprises énergétiques. En France, les macronistes refusent de toucher aux profits des géants du pétrole. Par exemple, Total a engrangé pour 2021 un profit record de 14 milliards d’euros et son patron s’est augmenté de 52%. Sur les chaînes en continu comme BFM, les laquais du pouvoir qualifient ces possibles taxes de «dangers» pour l’économie.


Une source : https://www.lindependant.fr/2022/06/26/inflation-cheque-de-200-euros-50-de-remise-sur-les-transports-tva-reduite-sur-lelectricite-le-plan-anticrise-de-lespagne-mis-en-place-jusquau-31-decembre-10398049.php