Grandes fortunes, grands parasites


185,1 MILLIARDS DE DOLLARS. C’est ce que “pèse” la famille du multi-milliardaires Français Bernard Arnault.


176.176.329.000 €, si vous voulez convertir. Il est l’homme le plus riche du monde. Selon le classement des plus grandes fortunes mondiales du magazine Forbes datant du 7 décembre, le PDG du groupe LVMH détrônait Elon Musk le trumpiste, patron de Tesla et nouveau boss de Twitter.

Cette année son patrimoine a augmenté de 27 milliards. Si vous voulez avoir un ordre d’idée de ce que représente ce chiffre affolant, il suffit d’un battement de cil pour que Bernard Arnault se remplisse les poches de 86€. Cligner des yeux dure environ 100 millisecondes. Si on fait le calcul, cela veut dire que ce parasite, gagne 860€ par seconde soit 3.096.000€ par heure, prêt de 75 millions d’euros par jours. À titre de comparaison, un-e salarié-e au SMIC touche 11,07 € brut de l’heure. Si on considère qu’une baby sitter gagne en moyenne 10€ par heure et par enfant, il faudrait qu’elle garde la population d’une grande métropole, soit 314.000 marmots pour engranger autant de pognon que le multi-milliardaire.

En 2017, la fortune du roi de la maroquinerie et du luxe était estimée à 46 milliards d’euros. En seulement 5 années, le patrimoine de la famille Arnault a augmenté de 130 milliards. 130 milliards, malgré les crises et la pandémie. Dans le même temps, les inégalités sociales ont explosé. En France 2 millions de personnes ont basculé dans une situation de précarité extrême. Le pays compte plus de 10 millions de pauvres aujourd’hui contre 8 millions il y a 5 ans. Les files d’attente pour accéder aux aides alimentaires s’allongent. Selon le dernier rapport de la fondation abbé Pierre de janvier 2022, 14,6 millions de personnes sont fragilisées par la crise du logement tandis que 4 millions de personnes sont non ou mal logées.

Comme n’importe quel bourgeois, Bernard Arnault est un voleur. Il n’a rien gagné à la sueur de son front. Il a la bourse bien pleine car il est bien né. Ce nanti issu d’une famille de militaires alsaciens et de la bourgeoisie industrielle de Roubaix a suivi le parcours classique des élites économiques : classes préparatoires et grandes écoles. En 1976, il est parachuté à la tête de la société Ferret Savinel, entreprise de travaux publics fondée par le grand-père maternel à l’age de 27 ans. Depuis il a continué à construire son empire, entre pillages des richesses produites par ses salariés et spéculation outrancière.

En 2022, 2668 milliardaires sur la planète se partagent un butin de 12.700 milliards de dollars pendant que 828 millions d’êtres humains soufrent de malnutrition. Avec l’argent volé par ces ultra-riches, possédants et exploiteurs, il serait possible d’éradiquer immédiatement la faim dans le monde, d’imaginer un plan massif d’investissement pour limiter les impacts du réchauffement climatique sur nos vies ou financer aisément nos systèmes de santé…

D’un côté la misère avance. De l’autre une petite caste de parasites se gave au su et au vu de tous. Il est grand temps de renverser la vapeur.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don