Du fumier pour Lactalis


Ces dernières semaines, la révolte agricole qui secoue le pays s’est parfois trompée d’ennemis, instrumentalisée par les lobbys de l’agro-industrie. On a vu des syndicats agricoles productivistes s’en prendre aux écologistes et aux normes environnementales et pas aux véritables responsables de la détresse du secteur.


Ce samedi 24 février, au Salon de l’Agriculture, du fumier a été répandu sur le stand de Lactalis. Voici un vrai ennemi du monde paysan : le groupe Lactalis, numéro un mondial des produits laitiers, qui possède les marques Lactel, Président, Société, Galbani ou La Laitière.

Lactalis est le numéro 1 de l’agroalimentaire en France, devant Danone. C’est un véritable empire qui règne sans partage sur l’industrie du lait et exploite les producteurs. Son patron, Emmanuel Besnier, est la 6ème plus grande fortune de France, avec plus de 20 milliards d’euros.

Lactalis a aussi fraudé le fisc. Le 6 février, le groupe a été perquisitionné par les enquêteurs du Parquet National Financier dans le cadre d’une enquête pour «fraude fiscale aggravée» et «blanchiment de fraude fiscale aggravée», sur plusieurs centaines de millions d’euros ! Pendant que les petits exploitants peinent à boucler les fins de mois, Lactalis vole des sommes colossales à l’État.

Une entreprise aussi énorme fonctionne comme une mafia : elle contrôle le marché et peut donc fixer les prix d’achats. Lactalis avait proposé un prix de 405 euros la tonne de lait pour 2024, «complètement déconnecté du marché et des attentes des producteurs» selon la Confédération Paysanne. Les marges de Lactalis et de la grand distribution sur le lait augmentent, alors que les producteurs perdent de l’argent !

La Confédération Paysanne a donc envahi le siège de Lactalis le 21 février. Le fumier déposé ce samedi vise tout aussi juste. Car ce ne sont pas les luttes écologistes qui détruisent la vie des paysans, mais au contraire les firmes de l’agro-industrie, de l’alimentation industrielle et les grandes surfaces… qui exploitent la terre et les humains.


Images : Ulysse Thevenon, BFM

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Une réflexion au sujet de « Du fumier pour Lactalis »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *