Gennevilliers : sauvagerie policière contre le mouvement écologiste


Plus de 200 arrestations en 24H


Tir de grenade explosive sur des fuyards. Écologistes frappés et menottés face contre terre, en attendant d’être raflés vers des commissariats. Individu en civil armé, avec T-shirt en lettres gothiques. LBD braqué à quelques centimètres de la tempe d’une personne plaquée au sol. Genou sur la gorge. Ces images ne viennent pas d’une dictature lointaine, mais bien la France de 2024.

Ce samedi 25 mai, une manifestation écologiste avait lieu à Gennevilliers, en banlieue parisienne, contre le projet “Greendock”. Une grande plateforme logistique bétonnée qui n’a rien de “green”, visant à renforcer les flux de marchandise à proximité de la capitale, engendrant toujours plus de trafic et de pollution.

La mobilisation a rassemblée plus de 2000 personnes dans la bonne humeur, jusqu’à ce que la police lance une attaque sauvage. Alors qu’une partie du cortège traversait le parc de la ville pour atteindre la zone logistique du port de Gennevilliers, des assauts à coups de grenades et de balles en caoutchouc ont été lancés, visant à terroriser et à arrêter le maximum de personnes.

54 personnes ont été placées en garde à vue pour «participations à un attroupement», au prétexte que quelques poubelles ont été renversées.

Autant dire qu’en deux jours, le bilan est lourd pour les luttes écologistes. Vendredi, 175 personnes étaient placées en garde à vue lors d’une action contre Total, lors d’une nasse policière ayant duré 8 heures. 2 personnes sont déferrées suite à ces arrestations de masse. Avec la répression d’aujourd’hui, cela porte donc le bilan à 224 interpellations en 24H en île de France pour briser les justes revendications visant à préserver la nature.


En 2021, Macron osait déclarer : «N’ayons pas honte de l’héritage que nous laisserons à nos enfants. L’écologie est le combat du siècle». Il peut avoir honte.


???? : Luc Auffret, Enzo Rabouy, Adrien AdcaZz

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

2 réflexions au sujet de « Gennevilliers : sauvagerie policière contre le mouvement écologiste »

  1. Pas de doute, les simples d’esprits de la police offrent une protection à la bourgeoise pour utiliser en retour son ultra violence qu’elle leur déléguera en leurs donnant le permis de mutiler, blesser et tuer les opposants qui se défendent contre cette machine detruisant l’humanité et le monde du vivant en générale. Tout celà sert uniquement à enrichir une minorité à coup d’économie du vol de la terre, de l’eau, du sous sol, de la force travail et même du ciel aujourd’hui transformé en mirador géant et en déchetterie comme ce que touche le capitalisme . Il faudra évidemment que cette minorité puisse légitimer tout celà par le mensonge. L’ensemble de la population mondiale est aux mains des tyrans sanguinaires, des milliardaires, des grands bourgeois cossus et des dictateurs assassins et si cette vermine se retrouvait avec plus d’opposants que de collabos,nous pourrions certainement prétendre à une internationale ecosocial e

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *