Ouest-France : la presse qui ment


À partager sans modération, pour une presse indépendante !


Ouest-France a utilisé, pour sa Une de lundi, une photo de manifestants grecs remerciant les différentes villes européennes mobilisées en solidarité (y compris Nantes) en en détournant le message !

Selon le journal régional le plus lu de France, les Grecs se montraient reconnaissants envers le FMI pour le plan d'”aide” à venir, UN COMBLE !

Des coups de fil ont été passés à la rédaction le jour même, mais encore aujourd’hui (vendredi) AUCUN rectificatif n’a été publié.

Une action de redécoration du bâtiment de Ouest Torch’ a eu lieu hier matin, revendiqué par l’Organisme de Bienfaisance Contre la Désinformation.


Ouest-Torchon n’en a bien sûr pas fait écho…


Un texte est apparu chez BellaCiao :

Ce matin jeudi 23 février, le siège nantais du journal Ouest France, héritier de l’Ouest Éclair (journal collaborationniste), premier quotidien français en terme de tirages (800.000 exemplaires tous les jours), a été redécoré : peinture, œufs pourris, affiches… Les insolents matinaux expliquent leur geste contre la presse qui ment en s’adressant directement au torchon de François-Régis Hutin.

“Cher Journal,

Ce jeudi 23 février, à 8h, sous la pluie, nous sommes venus te rendre visite, les bras chargés de présents dignes de toi. Les déchets avec lesquels tu nous empoisonnes quotidiennement nous ont inspiré une odorante omelette matinale : des denrées périssables pour un journal pourri.

Mensonges à répétition, flagrant délits de manipulations des masses, propagande sécuritaire, patronale, municipale, étatique… Nous ne nous étonnons plus de constater que tu es toujours du côté des puissants : neutralité neutralisée.

Le jet d’urine sorti de ta plume a fait déborder la cuvette. Ta «Une» nauséabonde du lundi 20 février n’est pas passée. En effet, le samedi 18 février avait lieu une mobilisation internationale de solidarité avec le peuple Grec qui résiste aux politiques assassines de son gouvernement, de l’UE, du FMI. À Nantes, plus de 200 personnes manifestaient en solidarité avec les Grecs, malgré l’hyperprésence policière. Tu n’en as pas fait écho, ou si peu…

Des Grecs avaient s’étaient pris en photo devant le parlement d’Athènes remerciant les grandes métropoles mobilisées pour les soutenir dans leur lutte contre les politiques capitalistes. Honte à toi, qui a détourné leurs photos, prétendant qu’ils appelaient leurs bourreaux au secours.

Car la « une » de Ouest France précisait sans vergogne : «Le message de ces jeunes Grecs devant le Parlement d’Athènes résonne comme un appel au secours. Aujourd’hui, l’Eurogroupe […] et le FMI leur diront s’ils ont raison d’espérer, en avalisant ou non le deuxième plan de sauvetage» inversant totalement le message que voulaient faire passer ces manifestants grecs précisément opposés au politiques du FMI et de l’Eurogroupe.

Constatant l’absence de rectificatif, quelques nantais révoltés par ta propagande mensongère et grossière se sont sentis le devoir de venir corriger eux même ta façade, cher journal. Que dire de ta devise : «Justice et Liberté» ?

Alors, prends exemple sur le compost qui t’a été offert, recycle tes mensonges dont l’odeur pestilentielle n’a d’égale que celle des œufs pourris que nous t’avons jetés à la face.

Contre tous les médias qui mentent.

Pour une presse libre et propre.”


PS : avis aux lecteurs écœurés : une réponse existe, c’est le projet de journal «Révoltez-vous», par le peuple, pour le peuple.


Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don