À la SEITA, la CGT face à la répression patronale


Un appel de la CGT à venir les soutenir :


Suite à des sanctions disciplinaires à l’encontre de 5 salariés dont 2 délégués CGT, notre syndicat organise un rassemblement devant l’entrée de l’usine SEITA le mercredi 7 mars à 13h au moment du changement d’équipe.

Nous aurions besoin du renfort pour avoir un mouvement de grande ampleur : 3 des salariés (dont 1 délégué du personnel CGT) ont reçu une mise à pied d’une journée, les 2 autres (dont un délégué syndical CGT) sont convoqués en entretien disciplinaire mardi 6 et mercredi 7 mars pour des sanctions plus lourdes. Ils sont accusés d’entrave au travail sur la base de faux témoignages d’un cadre.

En fait ils faisaient leur boulot de syndicalistes en venant constater dans les ateliers l’abus d’emploi des salariés intérimaires pendant une réunion syndicale des personnels et en remplacement de grévistes (mouvement du 18 janvier).

Depuis le rachat de l’entreprise par le groupe anglais Imperial Tobacco les pressions sur les délégués CGT (syndicat majoritaire) s’accentuent jusqu’à des attaques individuelles et mensongères. Tout est bon pour les laquais français qui dirigent notre site pour se faire mousser aux yeux de leurs dirigeants anglo-saxons qui ne supportent aucune contestation.

Dans l’entreprise nous sommes les seuls à leur mettre des bâtons dans les roues en faisant respecter le droit du travail et les salariés qu’ils soient sous traitants, intérimaires, ou embauchés.


Nous avons besoin de votre soutien Mercredi 7 mars à 13h devant l’usine
(sandwiches et boisson assurée)


Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don