Indymédia Nantes inaccessible !


Au lendemain, de la phrase de M. Sarkozy sur la mise en place d’une réponse pénale pour les visiteurs de sites webs dits «terroristes», on remarque que les sites suivants sont down.


“Rien ne prouve néanmoins qu’il s’agit d’un blocage gouvernemental. La liste n’est pas exaustive- ne pas hésiter à ajouter les autres connus

  • Rebellyon.info
  • Indymedia Paris
  • Indymedia Bordeaux
  • Indymedia Grenoble
  • Indymedia Nantes
  • Indymedia Lille

Le réseau Indymedia de l’étranger reste néanmoins accessible (par exemple Londres ou Madrid).

En espérant que cette situation ne dure pas et que des solutions techniques soient trouvées rapidement pour remettre en ligne ces sites, vitaux pour l’échange d’information, exprimons notre refus de la censure (si les heures qui suivent nous prouvent qu’il s’agit de censure) et diffusons sur l’ensemble du cyberespace des messages de soutien à ces sites amis !


M Sarkozy, M Mercier et M Longuet,

S’il vous a fallu une heure hier pour décider de fermer ces sites lors de la réunion «d’urgence», il aurait mieux valu que vous restiez chez vous et faire une recherche Google sur ce qu’est un site miroir. Mais peut être que vous voulez également tester le nouveau joujou à la mode fourni par l’entreprise Amesys qui permet d’espionner l’ensemble de la population française via un dpi (deep packet inspection, voir Reflets.info et Médiapart sur ce scandale d’écoute du réseau). Peut-être aussi que vous êtes jaloux de la Chine ou de l’Iran qui sont toujours dans le peloton de tête de la censure sur le net alors que la France n’y est “que” 10ème selon Reporter Sans Frontières.

Là aussi vous sous estimez pleinement la riposte ! Sachez que les internautes savent aussi se défendre et ce n’est pas parce que vous ne comprenez rien au réseau que les internautes sont ignares !

Il est bien facile pour nous, Messieurs les représentants du fascisme, de bloquer vos sites et vos armes silencieuses (telles que développées par Amesys), puisque nous sommes des millions.

Un blocage du site de l’UMP pendant un mois avant les élections présidentielles, le blocage de vos vidéos de propagande sur Youtube, Dailymotion ou alors la saturation des boites mails de vos admins est assez facile à mettre en place et serait par ailleurs fort drôle.

On espère donc que les heures à venir nous montreront qu’il y a méprise et que l’inaccessibilité de ces sites est due au hasard.

NI DPI, NI BLOCAGE DE SITES

DIFFUSONS ET RIPOSTONS

SOLIDARITÉ AVEC LES SITES INCRIMINÉS !”

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don