Pas de justice pour Zyed et Bouna, pas de paix pour la police


Le verdict du procès qui s’est tenu 10 ans après la mort de Zyed et Bouna vient d’être prononcé : les juges relaxent totalement les policiers impliqués.


Comme dans d’innombrables procès précédents suite à des décès ou mutilations provoquées par la police, la justice consacre l’impunité des forces de l’ordre.

Pas de justice, pas de paix !

Tou-te-s devant les tribunaux ce soir !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.