La troupe tire à nouveau sur la foule

Il faut voir une ligne de Lanceurs de Balles braqués sur les lycéens de Lyon, une brigade de la BAC qui vide les chargeurs de ses Flash-Balls à Montreuil ou un gendarme ajuster le canon de son arme à hauteur de tête au beau milieu d’un champ boueux de Notre-Dame-des-Landes pour comprendre ce que ces armes révèlent de notre époque.

La troupe tire à nouveau sur la foule.

Les Lanceurs de Balles de Défense réintroduisent une logique de guerre en prétendant maintenir l’ordre. Certes, ce nouvel arsenal tue moins, mais il porte en lui la même vocation : mutiler et terroriser.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.