Peur bleue : chronique d’un pays qui devient fou

Antiterrorisme

On oublie fréquemment de rappeler deux éléments – pourtant essentiels – sur les précédents attentats commis en France. Mohammed Merah, d’abord. Avant de perpétrer des assassinats antisémites en pleine campagne électorale présidentielle, le toulousain travaillait pour les renseignements français. C’est le journal de droite Le Point – peu susceptible de verser dans le complotisme – qui l’avait révélé. Médiapart avait également expliqué que le tueur avait en sa possession une arme et un gilet pare-balle issu de l’arsenal de l’État. Merah avait finalement été criblé de balles au terme de sa cavale, seul dans un immeuble cerné par la police.

http://www.lepoint.fr/societe/merah-une-enquete-a-haut-risque-07-06-2012-1470689_23.php

Amedy Coulibaly, ensuite. Les armes du tueur parisien avaient été fournies par un militant d’extrême droite lillois : Claude Hermant. Ce dernier travaillait en étroite collaboration avec la gendarmerie, en tant qu’indic. Malgré la connexion avérée entre les djihadistes de DAESH, l’extrême droite et la gendarmerie, les médias ont très peu parlé de ce scandale incroyable. Et depuis la rentrée, la question des armes de Coulibaly est placée sous «secret défense».

http://www.marianne.net/claude-hermant-barbouze-extreme-droite-fournisseur-armes-coulibaly-100233232.html

Saint-Denis

Lors de son assaut spectaculaire à Saint-Denis, largement relayé par les médias, l’élite de la police française a tiré 5000 munitions, 20 grenades “40mm”, utilisé des drones, des robots, un sarcophage, des tireurs d’élite, et des “techniques israéliennes”, pour « neutraliser » 3 djihadistes au saut du lit, rapportait Le Figaro. Il a fallu plusieurs jours pour identifier les corps des terroristes, réduits en charpie, preuve du sens de la mesure de policiers bien armées et surentraînés.

Hasna Ait Boulahcen, d’abord présentée comme une kamikaze assoiffée de sang n’était finalement vraisemblablement qu’une paumée embarquée dans une spirale qui l’a complètement dépassée. TF1 diffuse une vidéo ou l’on entend la jeune femme supplier les policiers qui s’apprêtent à lancer l’assaut de la laisser sortir. La réponse des flics : «lève des deux mains et ferme ta bouche!». Son cadavre sera retrouvé dans les décombres deux jours plus tard.

https://www.facebook.com/video.php?v=1092384834113107&__mref=message_bubble

Au cours de l’assaut, le voisin de palier des djihadistes, Ahmed, peintre en bâtiment de 63 ans et sans-papier, est blessé par un tireur d’élite de la police. Son appartement est criblé de balles. Après avoir été soigné à l’hôpital, la «victime collatérale» de l’attaque est auditionnée et menacée d’expulsion du territoire français.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/saint-denis-le-recit-d-ahmed-blesse-dans-l-assaut-23-11-2015-5304079.php

Le reste de l’appartement de la rue du Corbillon, à Saint-Denis, a évidemment été largement dévasté par les échanges de tirs. Jawad, le logeur des djihadistes qui prétendait devant les caméras de BFM TV ne pas savoir de qui il s’agissait a beaucoup fait rire. En réalité, l’immeuble, insalubre et délabré, servait aux marchands de sommeil à entasser des familles pauvres et/ou migrantes, prêtes à louer discrètement de petits lieux de vie. Une planque idéale pour les djihadistes. Quoiqu’il en soit, depuis l’assaut, 30 familles qui vivaient dans l’immeuble se retrouvent relogées dans un gymnase, et sans affaires, traitées de façon indigne :

https://www.facebook.com/1519442998328890/photos/a.1521930651413458.1073741828.1519442998328890/1633670763572779/?type=3&theater

État d’urgence

Un millier de parisien-ne-s ont bravé l’interdiction de manifester, et sont partis en cortège pour soutenir les migrants, débordant le dispositif policier. L’affaire n’est pas finie, 58 personnes ayant participé à la manifestation ont été «signalées» au procureur et seront poursuivies…

http://www.liberation.fr/direct/element/interdiction-de-manifester-58-personnes-signalees-au-parquet_24284/

Félicitations

Des félicitations valent mieux qu’un long discours. Le Front National salue la politique socialiste menée depuis les attentats.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/11/17/le-front-national-salue-les-bonnes-inflexions-de-francois-hollande_4811866_823448.html

Insolite

Alors que l’on vante tant le professionnalisme à toute épreuve de la police française et des services de renseignement, rappelons que, deux jours seulement avant les attentats de Paris, une note des services anti-terroristes était relayée sur France Inter. L’élite du renseignement s’enflammait alors sur la «menace d’ultra gauche» qui utilise un «répertoire inventif de techniques d’insurrection». Les enquêteurs français ont décidément un flair formidable.

http://www.franceinter.fr/depeche-ces-menaces-qui-planent-sur-la-cop21

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.