Que s’est-il passé le 28 avril à Nantes ?


Au tout début du parcours, alors que la manifestation venait de démarrer, et sans aucune raison apparente, la police a attaqué la tête de cortège sur le Cours Saint-Pierre.


Le cortège jeune, qui menait la manif, a subi simultanément une charge de la BAC à coups de grenades lancées sur les lycéens, et un mur de policiers bloquant la rue empruntée par la manifestation, avec des tirs de balles en caoutchouc en rafale sur les porteurs de banderole.

Face aux agressions policières, autodéfense populaire !

[Images : groupe GROIX et BN News]

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.