C’est demain ! À partager


Nantes : Assemblée Générale «À l’abordage»
Pour relancer la dynamique, rendez-vous samedi 10 décembre – 14H- B17 (17 rue Paul Bellamy)


https://nantes.indymedia.org/events/36402

Beaumont-sur-Oise. Cela fait 5 mois qu’Adama Traoré a trouvé la mort dans une gendarmerie. La sœur du défunt est aujourd’hui poursuivie par la maire de la ville. Ses frères sont emprisonnés pour « outrage ». C’est une véritable vengeance d’État qui s’abat sur une famille entière, déjà endeuillée.

Nantes. La mairie socialiste décide de distribuer des Lanceurs de Balles de Défense à la police municipale, et de consteller la métropole de caméras de surveillance.

Bobigny. Au mois de novembre, trois policiers de la BAC passaient en procès. Ils avaient tiré sur des manifestants à coups de Flash-Ball, et éborgné Joachim, quelques années plus tôt. L’un des tireur déclare à la barre : « Si c’était à refaire, je le referais, mais avec un LBD 40 ». Aujourd’hui, le PS a généralisé cette arme.

Calais. Après voir anéanti à coups de bulldozer et lacrymogène le bidonville ou s’entassaient des milliers d’exilés, la police traque partout en France les indésirables.

Partout, la police manifeste depuis le mois d’octobre pour obtenir une « présomption de légitime défense », sur fond de campagne électorale identitaire.

L’élection présidentielle qui s’annonce est déjà hors norme. Les deux précédents présidents sont éliminés d’office. La surenchère sécuritaire peine à masquer la vérité : plus personne ne croit sincèrement aux élections, et les têtes d’affiches médiatiques n’inspirent déjà plus aucune confiance.

Le parti au pouvoir a atteint un discrédit tel qu’il a du annuler son « université d’été » prévue à Nantes, à la rentrée, afin d’éviter se subir une manifestation mémorable. A la place, une « université d’été des luttes » était organisée. En plein coeur de la ville, des centaines de personnes ont enterré le Parti Socialiste.

Le temps s’accélère, et le mouvement du printemps contre la « loi travail » paraît déjà loin. Pourtant, les braises couvent encore. C’est cette dynamique qui a permis d’initier les évènements que nous avons connu à Nantes à la rentrée.

C’est donc pour consolider cette force, notamment en vue des élections présidentielles, que nous vous invitons à une assemblée A l’abordage le samedi 10 décembre à partir de 14h à b17. Nous y échangerons autour des événements de ces dernière semaines, de nos analyses respectives, et surtout de nos envies pour partir à l’abordage.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.