Avis de tempête sur leur présidentielle

Des centaines de lycéens bloquent leurs établissements en ce moment même à Paris en solidarité avec Théo et contre les violences policières. Et ce, malgré les menaces de la préfecture et des proviseurs, la distribution d’interdictions administratives de manifester, et les déploiements policiers devant les lycées. Le pouvoir panique.

Les lycéens entendent bien défiler à Paris dans la matinée. A suivre …

Ces derniers jours, d’autres mouvements lycéens ont pris corps, notamment à Montpellier, et en banlieue parisienne.

Samedi, grande manifestation à Nantes contre le meeting du FN. A partir de lundi, fin des vacances scolaires pour la zone B, qui comprend Nantes, Rennes et Lille.

Les gouvernants sont en sueur. La présidentielle n’aura pas lieu, du moins, pas dans le calme.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don