Tout va bien


Cette semaine, l’armement de la police a provoqué 3 morts et un blessé grave. Parmi les victimes, deux policiers.


Ceci sans compter les innombrables blessés lors de la manifestation du 1er mai à Paris.

Lors du pathétique débat télévisé, les deux finalistes de la campagne présidentielle étaient au moins d’accord sur un point : le fait d’accroître plus encore l’armement policier et la répression.

Une fuite en avant meurtrière et irresponsable.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.