Des fusils d’assaut contre les étudiants

A Nantes, lors de la manifestation étudiante du jeudi 8 février, le cortège a été bloqué sans raison par la police au niveau de l’arrêt de tramway Michelet-Science. Face aux étudiants, une ligne de CRS. Et derrière eux, hissés sur le toit de l’arrêt de tramway, deux policiers habillés en noir avec des jumelles et des fusils d’assaut, qui les attendaient. Ce n’est pas une dictature latino-américaine mais la France de 2018.

La préfète de Nantes va loin, très loin. Beaucoup trop loin.


Vous pouvez demander à Gérard Collomb ce qu’il en pense…

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.