Notre-Dame-des-Landes : expulsions, 2ème round

Depuis l’aube, plus de 1800 gendarmes ont pris d’assaut le bocage de Notre-Dame-des-Landes pour une deuxième vague d’expulsions et de destructions. La gendarmerie avance avec trois blindés, qui enfoncent les barricades avec une facilité déconcertante, à grand renfort de grenades en tout genre. La forêt de Rohanne a été investie pour raser la Chat Teigne, symbole de la résistance aux expulsions en 2012.

L’État annonce une opération “éclair” sur deux ou trois jours, il est donc important de réagir rapidement. La gendarmerie fanfaronne déjà dans les médias que la résistance sur le terrain est “faible” et que les “objectifs stratégiques” sont déjà atteints pour aujourd’hui. Prouvons qu’elle ment :

  • Toutes et tous sur place pour celles et ceux qui peuvent. Syndicalistes, étudiants, chômeurs, amis de la ZAD… Tous les soutiens sont les bienvenus ! Un point accueil/info est organisé à la ferme de Bellevue.
  • Manifestation à 18h devant la préfecture de Nantes. Soyons nombreuses et nombreux.
  • Manifestation samedi après-midi, à Nantes.
Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don