Nantes – la mairie subventionne des cabanes imitant celles de Notre-Dame-des-Landes !


Quai de la Fosse, dans le centre-ville de Nantes. En se baladant le long de la Loire et de la ligne de tram, les promeneurs tombent nez à nez avec des arbres, des troncs, des palettes et des cabanes en bois, assemblées et peinte avec des planches. Ambiance Notre-Dame-des-Lande. En voyant ces cabanes bricolées et peintes, on jurerait voir un des lieux de vie du bocage.


Une action d’écologistes ? Une reconstitution de la ZAD en pleine ville ? Non, rien de tout ça ! Une opération de communication de la mairie, intitulée “quai des plantes”, qui vise à faire accepter un grand projet d’urbanisme le long de la Loire jusqu’à Chantenay. Ces cabanes faussement artisanales, imitant celles de la ZAD, sont donc des projets subventionnés par les autorités de la métropole ! Vous ne rêvez pas.

Ainsi, alors que les habitats de la ZAD sont attaqués par la gendarmerie et broyés par des bulldozers, la mairie socialiste qui a porté le projet d’aéroport et exige la destruction des lieux de la zone paie avec de l’argent public une imitation quasi-parfaite de ces cabanes sauvages en pleine ville.

Contrairement à la droite traditionnelle, la particularité du socialisme et du macronisme est de combiner une répression implacable, d’une violence inédite, contre toutes les contestation, mais en volant les codes, les visuels et l’imaginaire de ces contestations. “En même temps”. Le summum de la perversité.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.