Lyon : quand des néo-nazis poignardent des adolescents dans le dos


Alors que le procès des agresseurs de Clément Méric est en cours, et que les médias mettent dos à dos les “extrêmes”, une autre affaire méconnue ressurgit.


Nous sommes le 14 février 2014, à Lyon. Une bande de 5 néo-nazis attaque des adolescents mineurs, dans la rue. Ils croient avoir reconnu « des antifas ». Les nostalgiques d’Hitler sortent des couteaux. Deux jeunes sont poignardés dans le dos. Et tabassés. Il y a une volonté évidente de tuer conjuguée à la lâcheté la plus extrême.

Plus de 4 ans ont passé, pour que les agresseurs néo-nazis soient jugés. Aujourd’hui, toute une partie du centre-ville de Lyon a été confisquée par l’extrême droite, à l’aide de méthode de terreur. Des dizaines d’agressions racistes et fascistes ont été recensées.


Un article à lire ici.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.