Grand monologue national


La fin d’un suspense insoutenable


La presse annonçait hier que 90% des personnes tirées au sort pour participer à la clôture du grand débat national avaient refusé l’invitation. Un fiasco général, qui montre que cette opération de communication est avant tout un grand monologue national. Le monologue du président.

Aujourd’hui, un sondage explique que 70% des français ne croient pas au grand débat. Une véritable surprise !

En bref, à la veille de la fin du grand débat, personne ne croit à la mise en scène présidentielle, tout le monde ou presque refuse d’y participer. C’est donc un grand désastre.

En parallèle, ces dernières semaines, la police du gouvernement a continué de matraquer, arrêter, mutiler celles et ceux qui s’exprimaient dans la rue.

Après le faux débat place au vrai combat. Ce sera samedi, à Paris.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.