Gouvernement du mensonge : plus c’est gros, plus ça passe

En seulement 24 heures, ce gouvernement indigne aura réussi :

  • À qualifier les dégradations symboliques de devantures de locaux En Marche «d’attentat». La vie d’un homme vaut donc moins que le prix d’une vitrine. Un véritable crachat au visage de toutes les victimes d’attentats bien réels.

Sous Macron, la mort d’un jeune lors d’une fête de la musique est moins grave qu’une vitrine étoilée. Les mots sont vidés de leur sens. Ce régime doit tomber.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.