3 AOÛT A NANTES : LES PREMIERS CHIFFRES DE LA MANIFESTATION


Hommage et colère contre les violences policières.


La journée du 3 août, à Nantes, en quelques chiffres :

31° à l’ombre.
Des milliers, de fouilles et de contrôles
Des dizaines d’arrestations « préventives », avant même le début de la manifestation
1000 policiers, gendarmes, et autres forces de l’ordre
Un millier de personnes rassemblées le matin, pour un hommage digne et émouvant à Steve, sur l’île de Nantes
Plus de 5000 manifestants l’après-midi, contre toutes les violences policières.
Une colère sourde et puissante qui traverse la foule compacte
Des slogans par dizaines
10 minutes : le temps avant que la police ne gaze le défilé
Des centaines de grenades tirées dans les rues
Des canons à eau
Un hélicoptère
La BAC qui recule
Plusieurs barricades
De nombreux blessés
Des heures de résistance
Des cortèges jusqu’à 20H
Au moins 41 interpellations au total

Notre reportage complet demain.