Étranglé par un policier : pas une fois, mais deux !

Images : Scott T., Bsaz, Mediapart

Le 3 août à Nantes, la photo de Bruno K. étranglé par un policier de la BAC indigne l’opinion et fait le tour d’Internet. Hier, un article de Mediapart révèle avec deux vidéos à l’appui, qu’il a en réalité été victime non pas d’une, mais de deux strangulations, par ce même policier. Une première fois au moment de son interpellation, au sol, avant d’être traîné par terre.

Bruno K. traîné au sol après une première strangulation.

La seconde derrière un camion de police, où il perd connaissance. C’est donc deux strangulations qui ont été effectuées, et non une seule !

Le plus ahurissant est que cette scène se passe en plein air, au cœur de Nantes, quelques jours après la découverte du corps de Steve dans la Loire.

Le niveau de violence et d’impunité de ces agents atteint des niveaux inimaginables.

Séquelles de Bruno K. 2 jours après les faits.

Le témoignage de Bruno K. ici :

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.