L’ordre de rendre hommage à Chirac dans les écoles


Un mail reçu par tous les enseignants de France


Le Premier ministre et les rectorats diffusent l’ordre d’organiser un hommage à un ancien président condamné par la justice. Auprès d’adolescents qui n’ont même pas connu Chirac, beaucoup n’étaient même pas nés quand il a quitté le pouvoir. Ridicule.

Pendant ce temps, des enseignants se suicident à cause d’un travail qui devient inhumain. La semaine dernière, Christine Renon, une directrice d’école de Pantin, s’est donnée la mort sur son lieu de travail. Personne n’en parle, et le “ministre de l’éducation” préfère que les élèves organisent un hommage à un repris de justice.

Parole d’une enseignante nantaise : “une minute de silence ça n’a aucun sens, on préfère une année de lutte pour Christine Renon”.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.