Une Maison du Peuple expulsée, une autre ouverte !


L’Expulsion d’un espace de vie solidaire


Au début de l’été, une grande maison du peuple était ouverte à Nantes, dans le quartier Doulon. L’espace, immense, était un lieu de rencontres, d’échange, d’organisation, et d’accueil. Plusieurs familles d’exilés y étaient abritées. Cette Maison du Peuple a aussi été le théâtre de manœuvres infâmes de la police nantaise qui avait infiltré des indicateurs dans le lieu et mis en place des surveillances dans le cadre de l’incroyable affaire du homard et des parapluies.

Cet espace de lutte, de vie, de rencontres est expulsé depuis ce matin. Des femmes et des enfants, qui y habitaient ont été jetés à la rue par les CRS. Mais heureusement mis au chaud à la mairie annexe de Doulon «en attendant des appels du 115 pour des hébergements». Deux personnes ont été interpellées lors de l’expulsion, et se trouvent actuellement au commissariat. Tout soutien est bienvenu.

Une nouvelle Maison du Peuple ouverte

Prévoyant l’imminence d’une expulsion, les habitants de la Maison du Peuple en ont ouverte une autre… encore plus grande ! Un bâtiment en plein centre-ville, rue du Chapeau Rouge. Il s’agit un ancien collège privé, abandonné depuis plus de 5 ans et qui doit, à terme, être transformé en centre-commercial. Un projet inutile et nuisible, alors que Nantes manque justement, cruellement de lieu d’accueil et de mobilisation.


Voici le communiqué des occupant-es :

«En ce qui concerne la nouvelle Maison Du Peuple (17 rue Chapeau Rouge), nous sommes actuellement en pleine négociation avec le propriétaire qui n’est autre que le Diocèse de Nantes, également propriétaire du gymnase Jeanne-Bernard.
[…]
Nous redoutons une expulsion illégale de ce nouveau lieu de la part du Préfet et c’est pourquoi nous avons besoin de soutien. Nous avons débuté le nettoyage et sommes en capacité d’y accueillir les prochaines réunions. Vous l’aurez compris la réunion de convergence se fera donc dans cette nouvelle Maison du peuple. Par ailleurs, une conférence de presse se déroulera à 14 afin de rendre publique la situation. Nous invitons également les collectifs à venir y tenir leurs prochaines réunions. La fraternité et la solidarité sont plus que jamais nécessaire.»


Alors n’hésitez pas à passer soutenir. Longue vie aux Maisons du Peuple !


Pour suivre leur page Facebook : Maison du peuple de Nantes

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don