NANTES : ACTIONS SOLIDAIRES AVEC LE PEUPLE KURDE

– Le consulat de Turquie ciblé deux fois en deux jours, contre l’attaque du Rojava –

Au Rojava, territoire du nord de la Syrie, se déroule une expérience révolutionnaire unique : un programme anticapitaliste, féministe, écologique, au cœur d’une zone traversée par de terribles conflits.

Depuis plusieurs jours, cette zone peuplée majoritairement par des Kurdes subit l’attaque extrêmement violente de la Turquie. Un assaut commandité par le président d’extrême droite Erdogan.

Exécutions, bombardements, population civile massacrée, une femme politique Kurde assassinée et torturée par des miliciens.

Le Rojava est sous les bombes du régime turque et de ses alliés djihadistes.

Car l’armée d’Erdogan s’appuie sur des milices terroristes pour envahir la région.

Et l’Occident reste indifférent.

La situation est donc catastrophique sur le plan humain et politique.

A Nantes, plusieurs actions de solidarité avec le Rojava ont eu lieu ces derniers jours. Dans la nuit de lundi à mardi, la presse rapporte plusieurs tags sur le Consulat de Turquie :

« Erdogan Assassin », « Dictateur Fasciste » et « Soutien aux Kurdes », ainsi que le jet d’un « engin incendiaire » sur le bâtiment.

La nuit suivante, le consulat de Turquie, collé au Tribunal, est recouvert par plusieurs litres de peinture.

Selon la presse, trois personnes auraient été interpellés en lien avec cette action.

De Nantes à Serê Kaniê

– ville du nord du Roajava qui résiste aux assauts d’une armée supérieure en nombre et en équipement –

la solidarité traverse les frontières.