“Ainsi commence le fascisme”


Un résumé de la semaine folle qui vient de s’écouler :


Tous les voyants d’un basculement sont au rouge. Nous vivons un moment charnière, où chacun devra prendre ses responsabilités dans les jours et les mois à venir.


«Ainsi commence le fascisme. Il ne dit jamais son nom, il rampe, il flotte, quand il montre le bout de son nez, on dit : C’est lui ? Vous croyez ? Il ne faut rien exagérer ! Et puis un jour on le prend dans la gueule et il est trop tard pour l’expulser.»
Françoise Giroud


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.