Barcelone : marée humaine, grève générale et nuit insurrectionnelle

La Catalogne est en ébullition depuis plusieurs jours. Les manifestants réclament la libération des prisonniers politiques, l’indépendance de la Catalogne et la fin de la répression de l’État espagnol. Des indépendantistes ont été condamnés lundi à des peines de prison énormes pour “sédition”.

Ce vendredi, une journée de grève générale et de convergence à Barcelone avait lieu. Des centaines de milliers de personnes se sont retrouvées dans la métropole Catalane. Un véritable tsunami arrivé depuis les grands axes autoroutiers.

En fin d’après-midi, les forces de l’ordre ont attaqué les cortèges, ce qui a donné lieu à de longues heures d’affrontements et de barricades. La ville hors de contrôle pendant une partie de la nuit. Des témoins font le parallèle avec la journée insurrectionnelle du 1er décembre 2018 à Paris.

À minuit, des milliers de manifestants tenaient encore les rues, alors que la répression se durcissait.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.