Répression : la France inspire le Chili !


«Dans un pays comme la France les choses ont été résolues de la même manière dont elles doivent être résolues au Chili»


«C’est évident que le président Macron a dû faire appel à la police et à l’armée. Personne n’aime faire cela, mais il a dû de le faire. Le président Pinera aussi, car son devoir fondamental, c’est la sécurité.»


Rodrigo Galilea, sénateur chilien, le 23 octobre


Vous ne rêvez pas, le gouvernement chilien, qui réprime avec une violence inouïe et meurtrière sa population, se compare à la France de Macron. C’est un sénateur qui l’affirme.

Au Chili, le couvre feu a été instauré, et l’armée utilisée pour le maintien de l’ordre. Une quarantaine de manifestants ont été tués par balles, plusieurs manifestantes violées, des centaines de personnes blessées.

Cet épisode nous rappelle que les pays dits «démocratiques» peuvent basculer en quelques jours en cas de révolte populaire, et se muer en dictatures sanglantes.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.