Nouvelle-Zélande : Relation chaudement toxique avec l’Australie


Le monstrueux nuage est arrivé


La Nouvelle-Zélande, située à 2000 km de l’Australie, voit pourtant s’installer depuis mercredi matin le nuage toxique généré par les feux de forêt d’Australie.

Mis à part la visibilité réduite à 10 km dans certaines zones, des glaciers couleur caramel, le plus grave reste l’impact toxicologique.

Les composants toxiques, des particules fines et ultra-fines générées par les feux de végétation sont principalement le dioxyde de carbone (CO2), le monoxyde de carbone (CO), les particules et oxydes d’azote (NOx). La majorité des études chez l’animal indique que l’exposition à de fortes doses de fumée de bois peut produire des lésions irréversibles ou à long terme des tissus pulmonaires. L’OMS estime à 4 millions le nombre de décès liés aux particules fines chaque année.

Les climato-sceptiques diront que les feux de foret ont toujours existé !

Nous répondrons que non, pas dans de telles proportions. Au vu de la carte interactive du gouvernement australien, c’est un avant-goût de l’enfer climatique qui nous attend.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.