Allan, mort en garde à vue il y a un an

Allan, 19 ans, a été arrêté le 8 février février 2019. Il est décédé au commissariat de Saint-Malo. Tout laisse à penser qu’il est mort, comme Cédric Chouviat ou Adama Traoré, d’un plaquage ventral en garde à vue. Dans tous les cas, les policiers ont laissé le jeune homme agoniser dans sa cellule dans des conditions épouvantables. La famille se bat pour obtenir justice.

«Plusieurs témoins entendus par l’IGPN (Inspection générale de la police nationale) affirment avoir vu Allan plaqué au sol par les policiers avec un genou sur le thorax et l’entendre crier».

De plus, «la fiche de surveillance de garde à vue indique qu’Allan était allongé sur sa banquette entre 22h40 et 0h30, alors que le rapport de l’IGPN décrivant la vidéosurveillance de sa cellule indique qu’il gît au sol depuis 22h40, à la suite de son malaise». L’avocate a déposé plainte pour «faux et usage de faux».


Source : http://www.leparisien.fr/amp/faits-divers/deces-d-allan-lambin-au-commissariat-de-saint-malo-de-nouvelles-expertises-ordonnees-08-02-2020-8255778.php

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.