🚨VENDÉE : LA GENDARMERIE EXPULSE LA “ZAD DE LA DUNE” EN PLEIN CONFINEMENT

-HĂ©licoptère, militaires et incendies de cabanes pendant « l’Ă©tat d’urgence sanitaire » ! –

Les autoritĂ©s ne reculent dĂ©cidĂ©ment devant rien. Depuis plusieurs mois, en VendĂ©e, une mobilisation s’organise contre la destruction d’une plage Ă  BrĂ©tignolles, pour construire une « marina » inutile pour les privilĂ©giĂ©s. Plusieurs manifestations ont rĂ©uni des centaines de participants, et des personnes occupent le terrain depuis des mois.

Mercredi 8 avril, la prĂ©fecture profite du confinement pour investir les terrains occupĂ©s et expulser les habitants et habitantes. Pas moins de 15 vĂ©hicules de gendarme avec des renforts, un hĂ©licoptère et des unitĂ©s du « peloton d’intervention de la gendarmerie » sont sur place. 15 personnes sont arrĂŞtĂ©es.

Le mairie envoie immĂ©diatement des riverains incendier les cabanes, dans un Ă©lan pĂ©tainiste assez terrifiant, sous le regard des forces de l’ordre. Pas besoin d’attestation ! Rappelons que Macron avait promis une prolongation de la trĂŞve hivernale …

Ce dĂ©ploiement rĂ©pressif contre des opposants Ă©cologistes est indĂ©cent en pleine crise sanitaire. D’autant plus qu’Ă  cause du confinement, il Ă©tait impossible pour les personnes expulsĂ©es de recevoir du soutien. Voici le communiquĂ© de la « ZAD de la dune » :

« Evacuation en plein confinement, c’est ACABlant!!

En plein confinement, la ZAD de la Dune a Ă©tĂ© expulsĂ©e ce mercredi 8 avril en dĂ©but de soirĂ©e, Ă  grand renfort de gendarmes, PSIG, hĂ©lico et drĂ´nes… Nos 15 camarades prĂ©sent.e.s sur place ont Ă©tĂ© nassĂ©.e.s dans les champs puis embarquĂ©.e.s vers 18h30 pour contrĂ´les d’identitĂ© et sont en train de sortir de diffĂ©rents commissariats. Iels se retrouvent donc Ă  la rue en pleine nuit et loin de tout soutien.

Vers 20 heures, les services techniques de la ville brĂ»lent les cabanes avec toutes les affaires personnelles Ă  l’intĂ©rieur!! Les camions amĂ©nagĂ©s, 4 chiens, 1 chat, 20 poules, 1 canard et Elizadeth notre truie sont envoyĂ©.e.s Ă  la fourrière. Il est inadmissible de profiter de l’Ă©tat d’urgence sanitaire pour lancer de telles opĂ©rations.

Alors que la prioritĂ© du gouvernement devrait ĂŞtre d’ordre sanitaire, l’Ă©tat paye le prix (c’est-Ă -dire nous) d’une opĂ©ration militaire au moment mĂŞme oĂą on manque de masques si basiques pour protĂ©ger les soignant.e.s et la population! Pour rappel, 1H d’hĂ©lico coĂ»te dĂ©jĂ  4000€.

Puisque nous refusons la construction de ce port infâme et Ă©litiste ainsi que tous les projets industriels, puisque nous refusons le coup d’Ă©tat pandĂ©mique qui suivra la crise du coronavirus, puisque le monde qu’ils dessinent est Ă  vomir, dès la fin du confinement, nous appelons Ă  une rĂ©occupation festive de la ZAD de la Dune! D’ici lĂ , utilisons les gestes barrières et n’oublions pas que sous les pavĂ©s la plage!!

#OĂąSontLesCamarades?
#pasdeportpasdezad
#ACABcependanté »

ZAD de la Dune